• Horticulture sous serre en France

La production sous serre en FRANCE, quelques repères

 

En France, selon le dernier recensement Agreste de 2010, on compte 7430 ha d’abris hauts, dont environ 6100 ha d’abris froids ou peu chauffés pour le maraîchage. Le parc des serres agricoles chauffées se compose d’environ 1300 ha de serres en maraichage et de 1500 ha de serres horticoles. La consommation de l’ensemble du parc (2800 ha) s’élève à 5,1 TWh/an, soit 11% de l’énergie consommée dans le secteur agricole français.

7ème producteur européen de tomate et 4ème producteur européen de concombre, la filière de la production de tomates et concombres sous serre représente 1 000 producteurs et 6000 emplois permanents en France. La production sous serre a permis à la tomate de se hisser au premier rang des légumes frais consommés en France (13 kg par habitant et par an, hors autoconsommation). La production totale française de tomate en frais est passée de près de 30 000 tonnes en 1965 à 540 000 tonnes aujourd’hui. Le chauffage des serres a conduit à une diversification des bassins de production, un des bassins de production de tomate les plus importants se trouvant dans le Nord- Ouest de la France.

Pour faire un petit focus au niveau des Pays de la Loire, le bassin nantais compte une vingtaine de producteurs qui cultivent 106 ha de tomates et 28 ha de concombres sous serre, sachant que 7 personnes par ha sont nécessaires pour assurer la production de ces légumes sous abris. Dans cette même région, on comptabilise 318 entreprises en horticulture et pépinière, avec 240 ha de serres et 104 ha de tunnels. Les principales productions sont les plantes de pépinière, les plantes en pots et à massifs. Le nombre moyen d’ETP par entreprise est de 12,4. La région des Pays de la Loire est un bassin important d’emplois pour l’horticulture et la pépinière, soit 20% des emplois totaux du secteur.

Greenhouse production in France, some figures

 

In France, according to the latest 2010 Agreste study, there are 7 430 ha of high greenhouses, including about 6 100 ha of non-heated or slightly heated greenhouses for vegetable crops. The total expanse of heated greenhouses represents approximately 1 300 ha of vegetable crops and 1 500 ha of ornamental horticulture. The energy consumption of the total expanse (2 800 ha) amounts to 5.1 TWh per year, that is 11% of the energy consumed in the French agricultural sector.

France ranks 7th in Europe for tomato production and 4th for cucumber, and together these two protected vegetable crops represent 1,000 producers and 6,000 permanent jobs in France. Greenhouse production has made tomatoes the leading fresh vegetable consumed in France (13 kg per inhabitant per year, excluding self-consumption). Total French fresh tomato production has increased from nearly 30,000 tons in 1965 to 540,000 tons today. The heating of the greenhouses has led to a diversification of the production regions, one of the most important tomato production regions in North-West of France.

To focus on the Pays de la Loire region: the Nantes area has about twenty producers with 106 ha of tomato greenhouses and 28 ha of cucumber greenhouses. 7 people per ha are needed to ensure the greenhouse production of these vegetables. In the same region, there are 318 horticultural and nursery companies with 240 ha of greenhouses and 104 ha of tunnels. The main products are nursery plants, potted plants and bedding plants. The average number of full-time equivalents per company is 12.4. The Pays de la Loire region is an important employment area for horticulture and nursery, accounting for 20% of total employment in the sector.

Under the aegis of:

Co-organized by:

Supporting by: